Influencia : Perceptio dans la dernière revue trimestrielle consacrée à la Data

Extraits de l’article de Patrice Laubignat* « la Data peut elle provoquer de l’émotion ? ».

Plus spécifiquement «  la donnée peut elle traduire nos sentiments ? Est ce simplement possible ? (…) ».

"Comment analyser nos émotions et comment déduire nos comportements ou nos désirs reste un vaste chantier ! Nicolas Delattre, associé de Perceptio Media, a découvert cette nouvelle solution proposée au monde de la communication et du marketing : une analyse de la perception émotionnelle couplée à celle de l’attention, définit ce que l’individu (le consommateur) retient et comprend d’un message ou d’une campagne de publicité. On peut également suivre son parcours oculaire (…). "

"Savoir ce que notre œil regarde est une donnée essentielle mais vide de ressenti. Associée à l’émotion (enregistrée via un capteur d’énergie – pour rappel l’émotion est un signal électrique émis par nos organes), la donnée devient riche de sens. Elle devient même sensible !"

"L’apport majeur de ce type d’analyse, c’est qu’à contrario, elle met en évidence la force de l’individu. Chacun réagit différemment à un message. Pas seulement en termes d’attention portée, de mémorisation, mais également sur le plan émotionnel. Nous vivons les images, les mots et leur signification dans l’instant (moins de 3 secondes suffisent à capter tout cela). Il n’y a ni conscience réelle, ni interprétation intelligente dans un premier temps (…)"

"(…) nous connaissons l’importance de la perception émotionnelle dans le succès d’un message ou d’un discours de marque. Les Anglo-Saxons acceptent ce constat et s’en servent !"

 

* Auteur du livre « Tout savoir sur… le Marketing Emotionnel », dirigeant d’une structure de conseil en partenariat marketing et communication, nommée LePartenariat.